Biathlon - Relais (F)

avatar
Posté par
VPronos

L'analyse




Une des compétitions qui s'annonce la plus intéressante cette année, c'est bien le relais féminin. Avec des équipes qui ont des niveaux très proches et qui se tenaient déjà  à  quelques points d'intervalles l'année dernière, cette saison s'annonce riche en suspense.
L'année dernière c'est les Norvégiennes qui se sont imposés avec 249 points, juste devant l'Allemagne avec seulement 8 points de moins, et enfin la France pour compléter le podium.
Faire un pronostic sera √†¬† la fois tr√®s compliqu√© et int√©ressant au vu des c√ītes qui nous sont propos√©es ici.
Le sprint comment se présente-t-il ?

  • 4 athl√®tes par √©quipes

  • 1 tir couch√© puis 1 tir debout

  • 3 balles de pioches par tir

  • Relais de 6 kilom√®tres 



Les favoris :


Norvège

Forte d'une équipe avec le plus de Top Athlète, la Norvège se représente ici comme favorite logique à  sa propre succession. Olsbu nouvelle cheffe de file de cette équipe, Tandrevolt la cadette de cette équipe qui a déjà  validé sa place l'année dernière, Eckhoff cadre solide. Le relais sera complété par Brun-Lie, Knoten, Kalkenberg ou Solemdal. Le staff Norvégien aura le choix entre 6 athlètes pour composer au mieux le relais selon l'état de forme de chacune.
Il semble compliqué de jouer contre un tel relais qui aura de quoi ajuster ses armes tout au long de la saison avec 3 filles qui sont au meilleurs niveaux, et 4 autres capables de tenir un très bon rang sur 2 boucles. Le pari Norvégien est le plus intéressant ici.




Allemagne


Avec le départ de Dahlmeier le relais allemand a pris un gros coup, mais c'était sans compter sur Denise Herrmann qui semble avoir enfin trouver une régularité au tir, lui permettant de se hisser comme une des meilleurs du circuit, si ce n'est la meilleure. D'autant plus que sur un exercice à  2 tirs, avec 3 balles bonus par tir difficile de la voir partir sur l'anneau de pénalité. Elle qui est capable de complètement dynamiter un groupe dans une montée. Elle sera accompagné de Preuss, athlète qui grimpe depuis plusieurs saisons déjà  et qui a toutes les armes pour intégrer le top 10 cette année. Pour compléter ce relais plusieurs athlètes de second plan comme Horchler, Hinz, Hildebrandt, bien qu'à  un moins bon niveau que leurs compatriotes cités précédemment, ce sont toutes des athlètes pleins d'expériences qui est essentielle dans un relais. Le staff Allemand aura de quoi faire pour varier l'équipe, pouvant même se passer d'Herrmann qui ne sait pas encore si elle pourra tenir un rythme de 3 courses sur une même semaine.




France

Les fran√ßaises se pr√©sentent √†¬† mon sens comme le groupe le plus homog√®ne. Men√© par Ana√†¬Įs Bescond, qui est une des cadors du circuit suite aux nombreux d√©parts √†¬† la retraite la saison pass√©e. Justine Braisaz, qui a plut√īt tendance √†¬† bien performer dans cette discipline, Julia Simon la nouvelle de la saison pass√©e, une des tireuses les plus rapides du circuit ce qui peut lui permettre de dynamiter une course dans le bon comme dans le mauvais sens. Et enfin C√©lia Aymonier une des meilleures fondeuses du circuit, elle a toujours des difficult√©es au tir pouvant compl√®tement passer au travers d'une course √†¬† cause de ce dernier. Mais sur un exercice √†¬† 2 tirs, je pense qu'√†¬† l'image d'une Denise Herrmann elle sera importante pour ce relais. Enfin Colombo qui pourrait √™tre align√©e ponctuellement en cas de maladie ou blessure d'une cadre.



Suède

Les Suédoises sont séduisantes sur le papier avec deux top athlètes, Oeberg et Personn l'une est au meilleur niveau mondial et l'autre à  une importante marge de progression. Accompagné par Borsson, Andersson, Magnusson c'est une équipe assez solide sur le papier qui aime beaucoup le format et s'y ai notamment illustré aux JO terminant 2ème, ou plus récemment aux championnats du monde. Difficile de dire si elles auront les armes pour monter sur le podium quand on sait que le relais reposera en grande partie sur Oeberg et dans une moindre mesure Persson. Sans les deux l'année dernière lors de la tournée nord Américaine, elles avaient terminés 12ème. Sachant que Oeberg jouera très certainement le général cette année cela semble assez complexe.






Italie

Les Italiennes pr√©sentent une √©quipe compl√®tement h√©t√©rog√®ne, on retrouve Wierer et Vitozzi qui sont les deux meilleurs athl√®tes mondiales √†¬† l'heure actuelle. Excellentes fondeuses toutes les deux, tireuses extr√™mement rapides elles placent g√©n√©ralement le relais italiens dans d'excellentes conditions avec plusieurs dizaines de secondes d'avance√Ę‚ā¨¬¶
Le probl√®me est sur les 3√®me et 4√®me relayeuses, √†¬† savoir Nicole Gontier et Federica SanFilippo. Bien qu'elles √©voluent toutes les deux en coupe du monde, aucune des deux n'est dans le top 30, et elles y arrivent tr√®s rarement. En revanche sur certains relais elles ont d√©j√†¬† montr√© qu'elles √©taient capables de √Ę‚ā¨Ňďmaintenir√Ę‚ā¨¬Ě le relais Italien √†¬† la position o√Ļ elles le prenaient. Bien √©videmment avec Wierer et Vitozzi ce relais √†¬† toutes les armes pour faire des bons r√©sultats, le probl√®me vient si l'une, voir les deux sont forfaits privil√©giant les courses individuelles. Selon les c√ītes il pourra √™tre int√©ressant de les prendre sur le podium.




Russie


5√®mes l'ann√©e derni√®re les Russes seront cette ann√©e priv√©e de Vasileva qui a √©t√© suspendue pour 3 non show √†¬† des contr√īles anti-dopage. On retrouvera Yurlova, la prometteuse Mironova, la doyenne de l'√©quipe Starykh. Le poste de 4√®me relayeuse devrait tourner entre Vasnetcova, Biktasheva,Kaisheva. Difficile de savoir o√Ļ en sont les Russes, mais je pense qu'on les retrouvera √†¬† la 6√®me place du g√©n√©ral cette ann√©e. Impossible de les placer sur le podium, derri√®re les Italiennes et Su√©doises semblent bien mieux arm√©es pour aller batailler pr√®s du podium.






République Tchèque


Avec l'arriv√©e dans l'√©quipe depuis l'ann√©e pass√© de Davidova, l'√©quipe Tch√®que pourra s'appuyer sur deux solides cadres, en comptant Vitkova. Charatkova et Puskarcikova devraient compl√©ter ce relais. Une √©quipe dans laquelle le niveau global reste moyen et qui ne compte pas vraiment d'athl√®te capable de perfer sur une course. Je ne les vois pas faire mieux qu'une 6√®me place tant l'√©cart est important avec les √©quipes je j'ai pr√©sent√© au dessus. N√©anmoins je pense qu'on pourrai retrouver cette √©quipe sur le podium une fois cette saison, un jour o√Ļ des cadres des √©quipes pr√©c√©dentes sont forfaits, o√Ļ diminu√©s.









Chine


Je pense que les Chinoises acc√©deront aux portes du top 10 cette saison et r√©aliseront la plus grosse progression. En vu des prochains Jeux Olympiques de Beijing 2022, les chinois ont fait du biathlon une priorit√© et ont mis dedans les moyens. Domracheva, Bjorndalen, Amat des noms importants sur lesquels les Chinois ont mis la main. On note quelques r√©sultats r√©cemment sur des comp√©titions secondaires, difficile de ne pas surveiller les Chinoises quand on conna√ģt l'investissement qu'ils sont en train d'allouer √†¬† cette discipline. Il faut quand m√™me prendre des pincettes, l'ann√©e derni√®re la Chine a termin√© 17√®me du g√©n√©ral et ses athl√®tes se faisaient souvent lapper.

Mon pari


Je vais partir sur les Norvégiennes qui présentent l'équipe la plus intéressante cette année, elles ont de quoi palier l'absence d'une des cadres. Olsbu et Tandrevolt arrivent toutes deux à  un niveau encore plus haut que la saison précédente. Le biathlon Norvégien féminin est à  un très bon niveau et derrière seuls l'Allemagne et la France pourraient inquiéter les Norvégiennes sur le long terme, mais pas le droit de faire l'impasse pour les cadres de ces deux équipes.

Je compl√®terai un podium et un top 6 / 10 si les books nous proposent les c√ītes...

Norvège @ 3.1
Mise : 2%


Les derniers pronostics