Biathlon - Pronostic Sprint Hommes Oberhof

avatar
Posté par
VPronos

L'analyse

Et finalement Oberhof aura bien lui cette annĂ©e ! Dans une situation similaire Ă  celle de Zagreb ce dĂ©but de semaine, Oberhof n’avait pas de neige Ă  quelques jours du dĂ©but de la premiĂšre Ă©preuve de coupe du monde de l’annĂ©e.

Ce n’est certainement pas la station prĂ©fĂ©rĂ©e des athlĂštes, et pour cause avec une mĂ©tĂ©o presque toujours capricieuse, vent, intempĂ©ries, manque de neige font de l’étape Allemande l’une des plus compliquĂ©es de la coupe du monde.

Tout cela fait que le stade de tir est actuellement le plus compliquĂ© en compĂ©tition avec seulement 75% de rĂ©ussite moyenne sur le pas de tir. Et c’est aussi le pas de tir, en activitĂ©, oĂč les athlĂštes prennent le plus de temps pour boucler leur tir avec en moyenne 37 secondes passĂ©s sur chaque passage derriĂšre la carabine.

Ce sont des points intéressants, mais qui restent seulement des statistiques et chaque année est différente.


Partons tout d’abord sur mes outsiders pouvant prĂ©tendre Ă  jouer dans les 10 pour ce premier sprint de 2022.
C’est jamais des choix faciles surtout quand on sait que quelques places sont presque automatiquement gelĂ©es par les favoris. Le premier et loin d’ĂȘtre le plus Ă©vident, mais en l’absence de Lukas Hofer c’est Dominik Windisch qui prendra le rĂŽle de chef de file pour l’Italie. Le doyen de l’équipe Italienne aborde cette nouvelle annĂ©e avec toujours l’espoir d’une qualification aux Jeux Olympiques qui est loin d’ĂȘtre sĂ»re avec tous les jeunes qui poussent la porte. Mais Windisch a pris une petite claque fin Novembre en ayant Ă©tĂ© privĂ© de coupe du monde, contraint de redescendre en IBU oĂč il a montrĂ© un beau visage terminant dans les premiers sur les deux courses. Alors oui, demain il faudra certainement un 10 pour rentrer devant et avoir une chance de se glisser avec les meilleurs, mais la cĂŽte est dĂ©mesurĂ©e pour un athlĂšte qu’il ne faut pas enterrer et qui joue un ticket pour des potentiels troisiĂšme Jeux Olympiques. 


Le second un peu dans la continuitĂ© c’est l’Allemand Benedikt Doll qui s’est vu prendre le relais de leader de cette Ă©quipe aprĂšs le dĂ©part Ă  la retraite de Peiffer la saison derniĂšre. À 31 ans, il a connu certainement l’un des dĂ©buts de saison les plus compliquĂ©s de sa carriĂšre. Les jeunes sont venus lui prendre la place, il a perdu toute confiance au tir debout et n’était plus physiquement le mĂȘme sur les skis. Il y a eu du bien mieux avant la trĂȘve des fĂȘtes et j’ai envie de redonner une chance Ă  celui qui, sur le sprint, peut toujours jouer avec les meilleurs. D’autant plus qu’il est l’un des rares athlĂštes Ă  ne pas avoir orientĂ© sa prĂ©paration de fin d’annĂ©e pour les Jeux Olympiques, Ă©tant obligĂ© de prendre course aprĂšs course.

Le troisiĂšme, et dernier dans cette logique, c'est Dmytro Pidruchinyi qui est aussi avec des hauts et des bas sur ce dĂ©but de saison. Il reste plutĂŽt rapide sur les skis, c’est un tireur assez rĂ©gulier, c’est son debout qui lui pose surtout problĂšme cette saison mais je pense qu’à 10 on peut presque garantir sa prĂ©sence dans les 10.

Des coups moins Ă©vidents, c’est le premier Daniil Serokhvostov qui est un jeune athlĂšte qui est sĂ»rement la relĂšve du biathlon russe. A seulement 22 ans, c’est un pur produit russe qui est arrivĂ© sur la coupe du monde presque de nulle part. Quelques passages en IBU et en junior mais comme Ă  leur habitude les russes nous rĂ©servent souvent des surprises et lui en font partie. Il a un parcours atypique et n'aurait presque jamais dĂ» connaĂźtre le biathlon tellement le tir l’a dĂ©goĂ»tĂ© plus jeune. Mais la force du destin Ă  fait qu’il a Ă©tĂ© rappelĂ© et que plusieurs personnages influents du biathlon russe croient en lui. Le voici donc, avec son point fort le ski, en coupe du monde une nouvelle fois. Il n’a aucune pression et n’est que trĂšs peu intĂ©ressĂ© par les mĂ©dias, je pense que ce cĂŽtĂ© dĂ©tachĂ© peut payer et voir Ă©clore une belle pĂ©pite du biathlon russe qui est en manque de rĂ©gularitĂ© et de renouveau. 


Strolia la petite piĂšce que je dĂ©pose sans trop de conviction. C’est un athlĂšte qui est prĂ©sent en coupe du monde avec la Lituanie depuis plusieurs saisons maintenant mais qui jusqu’à il y a peu ne jouait pas grand chose. Cette annĂ©e il a complĂštement vu ses performances explosĂ©es que ce soit au tir ou Ă  ski. C’est certainement un peu tard maintenant Ă  29 ans, mais celui qui n’a jamais fait de top 10 en coupe du monde pourrait sĂ©rieusement commencer Ă  y songer.

Dirigeons nous un peu plus vers les premiĂšres places maintenant, je pense que ce sera pour Johannes Boe demain. Je ne l’avais jouĂ© qu’une seule fois cette saison, et je l’avais donnĂ© gagnant au bon moment sur le sprint du Grand Bornand. Il est Ă  l’aise dans des conditions difficiles et Oberhof en fait partie. Il a annoncĂ© faire une impasse pour prĂ©parer les Jeux Olympiques je ne pense pas en revanche qu’il vienne maintenir seulement sa forme ici. 


Alexandr Loginov c’est jamais Ă©vident mais il est toujours placĂ©, en l’absence de Latypov c’est difficile de s’avancer sur un meilleur russe que lui. Pour moi sa cĂŽte de 2 pour meilleur russe est suffisante pour y aller. 


Ponsiluoma qui est dans une configuration diffĂ©rente cette annĂ©e, il Ă©tait trĂšs attendu mais c’est finalement Samuelsson qui lui fait de l’ombre sur ce dĂ©but de saison. NĂ©anmoins c’est un peu haut pour celui qui est familier des hauts et des bas. Dans une longue interview Ă  Nordic Magazine il explique ne pas encore penser aux Jeux Olympiques, ce qui est toujours une bonne chose ici. C’est un athlĂšte qui prend les courses une Ă  une et n’a pas vraiment de grosses choses en jeu, il a repris de la confiance au tir debout qu’il veut confirmer avant d’arriver en Chine. Nous le jouions dĂ©jĂ  il y a quelques semaines en Autriche et j’ai envie d’y retourner tellement c’est le genre d’athlĂšte capable de sortir une victoire lĂ  dessus.


Beaucoup de paris demain, des belles cĂŽtes on espĂšre toucher la cible dĂšs la premiĂšre course de 2022 !

Nos pronostics

IntitulĂ© CĂŽte Mise OĂč Parier
Johannes Boe 4.5 0.25% PSEL
Johannes Boe T3 1.9 0.5% PSEL
Doll meilleur Allemand 4.5 0.4% PSEL
Loginov meilleur russe 2 1% Betclic
Pidruchnyi T10 6.25 0.2% Betclic
Daniil Serokhvostov T10 6 0.3% Unibet
Windisch Dominik T10 14 0.2% Unibet
Stroliva, Vytautas 14 0.1% Unibet
Ponsiluoma T10 2 0.5% Unibet
Ponsiluoma T3 8 0.1% Winamax
Ponsiluoma 25 0.05% Winamax

Les derniers pronostics